top of page
  • Photo du rédacteurMonsieur Saké

Les unités de volumes utilisées pour le saké

Dernière mise à jour : 24 oct. 2022

Pourquoi les Nihonshu sont-ils vendus en bouteilles de 720 ml et non de 750 ml? Et pourquoi en 1800 ml plutôt qu’en 1500 ml?


Au Japon, le saké est généralement vendu dans un multiple des unités traditionnelles de mesure de capacité que sont le Shaku (勺) et le Gō (合).

Dans un Izakaya, par exemple, le saké peut être offert en Sanjaku (3 Shaku), en Goshaku (5 Shaku), en Ichigō (1 Gō) ou en Nigō (2 Gō).


Le Shaku correspond à exactement 18,0391 ml. Le Gō équivaut à 10 Shaku, donc à 180,391 ml. Pour des raisons pratiques, ces unités traditionnelles de capacité furent arrondies à 18 ml et 180 ml respectivement.

Le Japon a adopté officiellement le système métrique en 1891, peu de temps après la révolution Meiji, mais les anciennes unités de poids, de longueur et de volume sont demeurées dans les usages. Par exemple, la superficie des appartements est encore mesurée en tatami. C’est comme au Canada où l’on utilise encore les mesures impériales parallèlement au Système international d’unités adopté en 1971.


Les 6 unités traditionnelles japonaises de mesure de capacité

Les unités japonaises de volume


Dans un Izakaya, par exemple, quand on commande au verre, les contenances rencontrées sont :

Le Sanjaku 三勺 (3 Shaku [54 ml]) qui est l’équivalent de l’Ochoko standard.

Le Goshaku 五勺 ( 5 Shaku [90 ml]) soit un demi-Gō.

Le Hasshaku 八勺 (8 Shaku ou 4/5 de Gō [144 ml]), l’équivalent de la mesure standard du Masu traditionnel, boîte en bois utilisée pour mesurer le riz. De nos jours, la capacité de ces boîtes mesure le plus souvent un Gō soit 180 ml.

L’Ichigō 一合 (1 Gō [180 ml]) = la mesure standard du Masu moderne. C’est l’équivalent d’un verre de saké ou d’un petit Tokkuri. En fait, c’est la mesure d’une portion de riz ou de saké.

Le Nigō 二合 (2 Gō [360 ml]) = la contenance d’un grand Tokkuri ou d'un grand Katakuchi partagé par deux convives.


Volume des différents contenants à saké
A: Sakazuki 36 ml B: Ochoko 54 ml C: Guinomi 90 ml D: Masu traditionnel 144 ml E: Masu moderne 180 ml F: Tokkuri 180 ml G: Shigôbin 720 ml H: Isshobin 1800 ml K: Katakuchi 360 ml

Dans les commerces, lorsqu’on achète en bouteille, on retrouve surtout les capacités suivantes :

L’Ichigōbin 一合瓶 (bouteille d’un Gō [180 ml]), aussi appelé 酒カップ de l’anglais Sake Cup puisque le contenant est plus souvent un verre qu’une bouteille;

Le Shigōbin 四合瓶 (bouteille de 4 Gō [720 ml]);

L’Isshōbin 一升瓶 (bouteille d’un Shō [1800 ml]).


De l'Isshobin (1800 ml) au Tokkuri (180 ml)

Les sakés industriels se vendent souvent dans des contenants de carton PurePak mesurant un ou deux litres. Des fois, plutôt que le litre, la boîte mesure 900 ml soit un Gogō 五合 (5 Gō) ou un demi-Shō.

Certains sakés pétillants sont embouteillés dans des bouteilles aux capacités européennes de 375 et 750 ml. Ces bouteilles sont souvent fabriquées en Europe.


Le saké se vend occasionnellement en barils appelés Sakadaru 酒樽 ou Komotaru 菰樽 dont la contenance est un multiple de To 斗.

L’Itto 一斗 (1 To [18 L]);

Le Nito 二斗 (2 To [36 L]);

Le Shitodaru 四斗樽 (baril de 4 To [72 L]).


Enfin, la production annuelle des brasseurs, elle, est calculée en Koku 石 (180 L), une unité appropriée aux grandes quantités.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page